• Anglais
Revendeur
Shop
Boutiques
Actualités

CBD contre le cancer : le Cannabidiol peut-il aider ?

Il y a quelques années, on ne pouvait se procurer du CBD que dans certaines boutiques spécialisées. Aujourd’hui, le CBD est partout, allant de nos stations-service à nos pharmacies locales. Qu’est-ce qui contribue à sa popularité croissante ?

Depuis l’Antiquité, le Cannabis a été utilisé pour aider au traitement de nombreuses maladies et symptômes. Toutefois, malgré ses nombreuses applications, l’utilisation du cannabis a cessé lors du siècle dernier. Une vague de négativité autour du cannabis s’est rapidement propagée dans le monde entier au vingtième siècle.

Au vingt-et-unième siècle, des associations et des particuliers ont pris des mesures pour amener les gouvernements à dépénaliser le cannabis. Revenons un peu en arrière. Le Cannabidiol a été découvert en 1940 par Roger Adams, un chercheur de l’université de Harvard. Ce n’est qu’en 1963 que Raphael Mechoulum a découvert sa structure moléculaire. Cela a conduit à sa différenciation du cannabinoïde THC psychoactif.

Aujourd’hui, les utilisateurs de CBD jurent par son efficacité pour améliorer leur qualité de vie. Et vous vous demandez peut-être ce qu’est le CBD ainsi que pourquoi il fait l’objet d’une telle attention.

Qu’est-ce que le CBD ?

Qu'est-ce que le CBD

« CBD » est l’abréviation de « Cannabidiol », un des nombreux cannabinoïdes que l’on trouve dans la plante de cannabis. L’autre cannabinoïde populaire est le Tétrahydrocannabinol (THC), connu pour ses propriétés psychoactives. Ces deux substances sont les plus abondantes dans la plante de cannabis. Sachez qu’il y a plus de cent autres cannabinoïdes présents dans la plante de Cannabis.

Dans cet article, nous allons examiner si le Cannabidiol est efficace et peut contribuer à améliorer la condition des patients atteints de cancer.

Qu’est-ce que le cancer ?

CBD pour lutter contre le cancer

Le cancer est une maladie qui provoque une division et une croissance rapide de cellules anormales. Ces cellules se propagent ensuite à d’autres parties du corps. Il peut commencer n’importe où dans le corps et peut être mortel lorsqu’il envahit et détruit des tissus et des organes sains.

Cette maladie est la deuxième cause de décès la plus fréquente en Europe. En 2012, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé qu’il y avait plus de 3,7 millions de nouveaux cas et plus de 1,9 million de décès par an.

Quelle est la gravité du cancer aujourd’hui ? Imaginez : l’Europe abrite un huitième de la population mondiale mais contribue à un quart des cas de cancer dans le monde. Le cancer est donc une préoccupation majeure pour nous.

Les traitements d’aujourd’hui tels que la chimiothérapie et la radiothérapie sont loin d’être anodins. Ils laissent les patients avec de nombreux effets secondaires tels que :

– Perte d’appétit

– Diarrhée

– Douleurs

– Vomissements

– Oedèmes

– Ecchymoses

– Saignements

– Fatigue

– Etc…

Il n’existe malheureusement pas de remède définitif au cancer. Et malgré un taux de mortalité en baisse, les progrès sont lents. De nombreux patients atteints de cancer et leurs proches se voient donc explorer d’autres formes de traitement.

Le CBD est-il une alternative aux traitements du cancer ?

Non. Le CBD n’est pas une forme de traitement alternatif pour le cancer, du moins pas encore. Les études qui ont été menées auparavant étaient trop limitées et non-standardisées. De plus, les expériences ont utilisé des souris et des cellules in vitro (cellules humaines dans une éprouvette) comme sujets d’essai.

Cependant, des études plus importantes sont en cours pour renforcer certaines allégations concernant l’amélioration des conditions de vie de patients atteints du cancer grâce au Cannabidiol. L’objectif principal est de déterminer si le CBD est capable de ralentir ou d’arrêter la croissance rapide des cellules cancéreuses.

Le CBD n’est pas un remède, mais peut-il contribuer à la lutte contre le cancer ?

Actuellement, il n’y a pas de recherches substantielles pour prouver que le CBD aide à lutter contre le cancer. Sa capacité à atténuer les effets secondaires du traitement du cancer, tels que les nausées, les vomissements, la perte d’appétit et la douleur, n’est pour le moment pas concluante.

Cela étant dit, les affirmations des utilisateurs de CBD ainsi que certains résultats d’essais cliniques indiquent que le CBD pourrait aider à gérer les effets secondaires, améliorant de ce fait la qualité de vie des patients atteints de cancer.

Le dronabinol, une forme synthétique de CBD, a été approuvé comme médicament contre les nausées et les vomissements. Ce médicament semble fonctionner aussi bien que d’autres médicaments chimiques anti-nauséeux.

Des études montrent également que le CBD semble réduire les niveaux d’anxiété et favoriser le sommeil. Par conséquent, le CBD pourrait offrir aux patients atteints de cancer un soulagement bien nécessaire des soucis, du stress, de la dépression et de l’anxiété qui accompagnent le diagnostic et le traitement du cancer.

Existe-t-il des études et des examens prometteurs qui montrent l’efficacité du CBD ?

Comme mentionné ci-dessus, la recherche sur les propriétés médicinales du CBD n’est pas étayée par des études in vivo et standardisées à grande échelle. La liste ci-dessous comprend quelques-unes des études et des examens à petite échelle aux résultats encourageants. Notez que ces études doivent faire l’objet de recherches supplémentaires pour soutenir ces conclusions.

Une revue de 2017 des études menées pour déterminer les effets des cannabinoïdes (CBD et THC) dans le traitement du glioblastome (tumeur du cerveau et de la colonne vertébrale) ainsi que leur application dans les soins palliatifs a révélé que lorsque les animaux testés étaient traités avec de fortes doses de CBD et de THC, les tumeurs diminuaient de 50 à 95 %. Dans certains cas, il y a eu une rémission totale.

Elle a également montré que le CBD était capable de ralentir la progression des cellules cancéreuses en favorisant l’apoptose (mort naturelle programmée des cellules). Le CBD s’est concentré sur les cellules tumorales tout en épargnant les cellules normales saines. Le CBD a également inhibé le développement des vaisseaux sanguins alimentant les régions tumorales (angiogenèse tumorale). En outre, l’étude a conclu que le CBD était efficace pour traiter les symptômes liés au cancer comme la nausée, la douleur et les vomissements. Cependant, elle a mis en évidence la nécessité de poursuivre les recherches pour trouver :

– Le bon dosage

– La bonne combinaison de cannabinoïdes

– L’efficacité du CBD dans le traitement des maladies chroniques.

Il a déclaré que les chercheurs devaient mener des études sur l’être humain pour obtenir des résultats plus précis.

Des résultats qui suscitent un intérêt scientifique

Le Centre national d’information sur les biotechnologies (NCBI) a publié un rapport de cas et une analyse documentaire sur un homme de 81 ans chez qui on a diagnostiqué un cancer du poumon. L’homme a refusé toute forme de médecine conventionnelle et a décidé de s’auto-administrer de l’huile de CBD pendant un mois.

Chaque visite au cours de ce mois a montré que la tumeur rétrécissait et disparaissait lentement. Lors de son dernier scanner, la masse s’était résorbée et tout semblait normal. L’homme n’a pas changé de régime alimentaire, de mode de vie ou de médicaments pendant cette période.

Le cas indique que le CBD pourrait avoir des propriétés anticancéreuses. Cela pourrait être le résultat de la capacité du CBD à interagir avec le système endocannabinoïde (ECS).

Le système endocannabinoïde relie les cannabinoïdes produits dans notre corps et leurs récepteurs tout en offrant une régulation de l’action de ces deux éléments par l’inhibition des enzymes. Le CBD se lie aux récepteurs CB2 et informe le système endocannabinoïde des cellules cancéreuses de l’organisme. Cela envoie un avertissement qui inhibe la reproduction et la propagation des cellules cancéreuses. Le problème, c’est que nous avons tous un ECS différent. Et donc, nous réagissons de manière différente au CBD – ce qui rend un traitement « universel » très difficile.

Une étude menée en 2014 sur les cellules cancéreuses colorectales a indiqué que le CBD, à fortes doses, pouvait inhiber la croissance et la propagation des cellules cancéreuses.

Une autre étude réalisée en 2010 s’est penchée sur l’application du CBD pour les patients présentant des métastases de cancer du sein et l’invasion des cellules cancéreuses. L’invasion et les métastases surviennent au cours des dernières phases du cancer. Actuellement, les interventions médicales ne peuvent pas faire grand-chose pour lutter contre ce phénomène. L’administration de CBD semble réduire de manière significative la réplication et l’invasion des cellules.

Le CBD est-il légal ?

Le CBD est légal dans la plupart des pays européens. Cependant, chaque pays a ses propres restrictions sur le pourcentage de THC qui est légal. Assurez-vous donc de consulter la réglementation locale concernant le seuil de THC autorisé dans les produits de Cannabidiol.

Effets secondaires du CBD

Parmi les effets secondaires du CBD, on peut citer :

1.            Fatigue ou troubles de sommeil

2.            Fluctuations d’appétit

3.            Variation de poids

4.            Diarrhée

5.            Migraine

6.            Baisse de pression artérielle

Il faut poursuivre les recherches sur l’innocuité du Cannabidiol lorsqu’il est utilisé chez des personnes de différentes catégories démographiques. Cela permettra de réduire ces effets secondaires potentiels mentionnés ci-dessus et d’élaborer des produits mieux équilibrés selon le type de consommateur.

Ce que les patients atteints de cancer doivent savoir sur le CBD

Le CBD est encore nouveau et il est de plus en plus nécessaire d’en savoir plus à son sujet vu sa popularité. Il est toujours conseillé de consulter votre médecin si vous utilisez ou prévoyez d’utiliser du Cannabidiol.

Un médecin est mieux placé pour comprendre vos besoins physiologiques. Par conséquent, il saura mieux vous conseiller et vous indiquera également le dosage à prendre. Il pourra également vous éduquer concernant les interactions possibles avec un traitement anticancéreux en cours.

Surtout, évitez les étiquettes à sensation sur les produits qui insinuent qu’ils guérissent le cancer. Ce n’est que du marketing mensonger. Chaque allégation doit être étayée par des preuves scientifiques et, à l’heure actuelle, il n’existe aucune preuve concrète de ce type en raison du manque de recherches et d’essais cliniques in vivo à grande échelle.

Lorsque votre médecin vous donne le feu vert pour prendre du CBD, achetez en toujours auprès d’une source fiable. Choisissez toujours une marque qui propose du cannabidiol naturel et des tests de laboratoire effectués par un laboratoire tiers. Recherchez également des produits sans additifs et 100 % naturels.

Mais pour le moment, tenez-vous en aux méthodes conventionnelles de traitement du cancer. Du moins, jusqu’à ce des recherches plus révélatrices soient faites. Attendez que les organismes médicaux approuvent un médicament de CBD avant d’arrêter d’autres formes de traitement. Si vous souhaitez essayer le CBD, faites-le en même temps que votre traitement et assurez-vous de consulter votre médecin au préalable.

Conclusion

Le cannabidiol continue son envol considérable dans le monde de la santé et du bien-être. Compte tenu de l’intérêt manifesté par différents milieux, nous nous attendons à ce que davantage de recherches et de découvertes soient faites pour exploiter pleinement son potentiel en matière de promotion du bien-être des patients atteints de cancer. Tout ce qu’il faut, c’est du temps, du dévouement et d’amples ressources. Et c’est pour cela que Naturalpes fait partie de l’EIHA, un organisme européen dédié à la démocratisation et la recherche sur le chanvre et le CBD. Nous espérons que dans un futur proche, des médicaments à base de CBD naturel pourront être élaborés afin de traiter différentes maladies, dont le cancer.