Est-ce que le CBD fait maigrir ?

J’aimerais être plus mince ! J’aimerais perdre du poids !

Des phrases qu’on entend très souvent et ce en particulier durant la période estivale. Cependant, ce n’est pas toujours une question de vanité : le surpoids et l’obésité sont de véritables problèmes de société qui impactent la santé de plus d’une manière. Il peut, par contre, s’avérer compliquer d’atteindre les objectifs minceurs que l’on se fixe. C’est pourquoi les « solutions miracles », qui promettent une perte de poids sans effort, prolifèrent sur le net. La dernière en date : le CBD comme allié minceur. Alors, info ou intox ? Pour le découvrir, jetons un œil aux dernières études scientifiques !

Comment le CBD interagit-il avec le corps ?

Le CBD connaît, ces dernières années, un engouement grandissant. Et ce grâce aux propriétés thérapeutiques que les scientifiques lui attribuent. Parmi les effets les plus prisés des consommateurs de CBD, on retrouve ses vertus antidouleurs, anti-stress et anti-inflammatoires. Mais qu’est-ce donc que cette substance ?

Qu’est-ce que le CBD ?

La plante de cannabis contient plus de 80 dérivés appelés cannabinoïdes, dont les plus connus sont le cannabidiol (CBD) et le tetrahydrocannabinol (THC). Contrairement à ce dernier, le CBD ne provoque aucun effet psychotrope et sera donc plutôt utilisé à des fins thérapeutiques. En effet, les dernières études scientifiques tendent à prouver les bienfaits du cannabidiol sur les douleurs – récurrentes ou ponctuelles –, l’épilepsie ou encore l’anxiété et le stress.

Le système endocannabinoïdesystème endocannabinoïde

Le CBD est une molécule que l’on retrouve naturellement dans le corps humain. Elle interagit avec le système endocannabinoïde, qui lui régule les sensations physiques telles que la faim et la douleur, mais aussi la manière dont l’organisme dépense l’énergie.

Le système endocannabinoïde est constitué de différents neurorécepteurs qui impactent entre autres les sensations de douleur, l’humeur ou encore l’appétit. Parmi ces neurorécepteurs, on retrouve les CB1 et CB2. Ceux-ci sont la cible de plusieurs études scientifiques qui semblent montrer une véritable corrélation avec l’obésité. Mais comment ?

Le récepteur CB1 est naturellement – et quasiment exclusivement – présent dans le cerveau et le système nerveux. On n’en retrouvera – en général – que très peu dans le reste du corps. Cependant, des recherches menées par la professeure Francesca Rossi semblent montrer une prolifération de récepteurs CB1 dans le corps de personnes obèses. Une trouvaille importante dans la lutte contre l’obésité. Et le CBD dans tout ça ? Le CBD contribuerait, apparemment, au blocage des récepteurs CB1 et ainsi à une réduction de l’appétit.

Pour ce qui est du neurorécepteur CB2, on le retrouve, lui, naturellement dans tout le corps. Il permet la régulation des humeurs, de l’ingestion de nourriture, et il possède également des propriétés anti-inflammatoires. Son interaction avec le CBD stimule la transformation des graisses en énergie.

CBD et perte de poids

On le mentionnait plus tôt, l’obésité et le surpoids sont des phénomènes de société qui semblent toucher une proportion grandissante de la population. Cela s’avère alors problématique ; en effet, une surcharge pondérale aura tendance à favoriser le développement de maladies chroniques telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Il faut donc se souvenir qu’un régime alimentaire équilibré et une pratique du sport quotidienne demeurent tout de même deux éléments indispensables afin de garder une bonne hygiène de vie. Le cannabidiol ne remplacera en aucun cas un mode de vie sain. La communauté scientifique relève tout de même certains effets produits par la consommation de CBD qui favorisent la perte de poids.

Réduction de l’appétit

Le cannabis a longtemps été considéré comme une substance qui augmentait la sensation de faim. En effet, certains médicaments à base de THC avaient d’ailleurs été développés pour aider les malades souffrant du cancer à recouvrer l’appétit et ainsi prendre du poids.

Cela ne s’applique cependant pas au CBD. Comme mentionné plus haut, le cannabidiol contribuera à activer les neurorécepteurs CB2 et favorisera ainsi une perte d’appétit. Une réduction de la sensation de faim entraînant une ingestion moins importante d’aliments, c’est tout naturellement que l’on consommera moins de calories.

 

naturalpes cbd suisse - Est-ce que le CBD fait maigrir ?

Impacts sur les maladies liées au surpoids

Selon les recherches menées par les professeurs Hilal Ahmad Parray et Jong Won Yun, le CBD aiderait à transformer les mauvaises graisses (blanches) en bonnes graisses (brunes). Étant donné que les graisses brunes sont plus facilement transformées en énergie que leurs homologues blanches, un tel changement s’avère être particulièrement intéressant pour une perte de poids.

En outre, les tissus adipeux blancs, en trop grandes quantité, sont détrimentaux pour la santé ; ils seront, par exemple, à l’origine de problèmes tels qu’un taux de cholestérol élevé ou encore le développement d’un diabète de type 2.

Autre impact important, l’interaction du CBD avec les neurorécepteurs CB2 aura un effet anti-inflammatoire et antioxydant qui réduira le taux de sucre dans le sang.

CBD et cholestérol

Il reste à comprendre quelle quantité de CBD sera la plus efficace dans la perte de poids. Certaines études démontrent l’importance d’une dose appropriée de CBD pour une efficacité optimale. Cependant, tous s’accordent à dire que certaines personnes étant plus sensibles que d’autres, il n’existe pas de dosage universel. Certains principes restent applicables. Nous les détaillons dans notre article « Huile de CBD quel dosage ? ».

 

Nous avons pu découvrir, dans cet article, comment le CBD peut nous aider dans la régulation de notre charge pondérale. Il ne faut cependant pas oublier que les recherches scientifiques sur les effets du CBD sur l’organisme sont à leurs débuts. Cela dit, grâce à la popularité grandissante dont jouit cette substance, on ne peut que s’attendre à une recrue d’essence de type d’études. Et on s’en réjouit !

 

0

Entrez vos termes de recherche

Législation suisse sur le cannabis