cbd bienfaits

QU’EST-CE QUE LE CBD ?

Naturalpes vous explique

Le terme CBD fait référence à la molécule appelée cannabidiol. On la trouve dans la plante de cannabis en quantité variable, aux côtés de plus de cent autres molécules que l’on nomme cannabinoïdes, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces derniers représentent une famille de principes actifs que l’on retrouve dans le cannabis. Le plus connu des cannabinoïdes est le THC (tétrahydrocannabinol).

Chacun de ces cannabinoïdes interagit avec nos neurorécepteurs. Si le THC provoque des effets psychotropes, le CBD, lui, n’en a aucun. Selon l’avancée de la recherche scientifique, son interaction avec le corps semble se limiter à des sensations de bien-être. De ce fait, il n’agit pas sur les mêmes récepteurs que le THC.

Selon différentes recherches, les bienfaits du CBD proviennent de son action sur le système endocannabinoïde (SEC). «Ce système intervient dans des processus biologiques clés comme le sommeil, l’appétit, la douleur et la mémoire », peut-on ainsi lire sur le site des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Qu'est-ce que le CBD

La légalité du CBD en Suisse

Depuis 2011, le cannabis contenant moins de 1% de THC n’est pas règlementé par la Loi suisse sur les stupéfiants (LStup, SR 812.121). Le CBD, en lui-même, n’est également pas régi par cette loi car il n’entraine pas d’effet psychoactif.

Jouissant d’une réputation de « remède universel », la teneur en cannabidiol dans le cannabis et ses produits dérivés ne subit, pour le moment, pas de régulation spécifique.  Cela signifie que tant qu’un produit – de l’huile, la fleur ou encore l’infusion – qui ne dépasse pas le seuil de 1% de THC est légal, peu importe sa teneur en CBD.

La légalité du CBD en Europe

Il n’existe à ce jour pas de législation européenne sur le cannabis. Chaque pays de l’union est donc responsable d’ériger ses propres lois sur le sujet. Cela explique les différences que l’on peut retrouver en traversant les frontières. Une chose est claire, la plupart des pays qui entourent la Suisse sont moins tolérants en matière de cannabis. Ainsi, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, seul le chanvre contenant moins de 0,2 % de THC peut être cultivé. En Italie, la limite théorique se trouve également à 0,2 %, mais une marge d’erreur allant jusqu’à 0,6% de THC est tolérée. A savoir que la Commission Européenne a décrété que le CBD n’est pas considéré comme stupéfiant – il s’agit donc d’une substance parfaitement légale qui peut être commercialisée dans toute l’Europe.

Devise
EUREuro